Rechercher sur le site :



PERFORMANCES THERMIQUES

"Résistance thermique oui, mais tant d’autres choses encore… »

La conception d’un bâtiment thermiquement performant nécessite d’analyser les différents systèmes constructifs et matériaux au regard d’un ensemble de critères. Une résistance thermique élevée est une qualité nécessaire, mais pas suffisante. Une bonne gestion des ponts thermiques, une inertie lourde, une excellente étanchéité à l’air parasite sont autant de caractéristiques qui pèsent sensiblement sur la consommation énergétique d’un bâtiment.

Le monomur terre cuite apporte la bonne réponse à ces différentes exigences. La brique de 20 cm d’épaisseur mérite également une attention particulière. Contrairement au monomur, il est certes nécessaire de la doubler par un isolant rapporté, mais ses performances thermiques (résistance de 1m²K/w et gestion des ponts thermiques) font qu’elle concourt aux performances globales du bâtiment. De plus en plus nombreux sont les prescripteurs qui optent pour la brique au détriment d’une maçonnerie ordinaire. Les briques sont classées maçonneries isolantes selon les règles de calcul Th-Bât.